Au rapport d'aujourd'hui...

Organisation et compte-rendus de sessions

Modérateurs : boZZo, stef

Perrinkite
Messages : 720
Inscription : mer. 22 août 2012 16:06

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Perrinkite » mar. 20 avr. 2021 06:48

:mrgreen:
voodoo13 a écrit :
lun. 19 avr. 2021 08:33
Perrinkite a écrit :
dim. 18 avr. 2021 20:58
Première vrae session aujourd’hui depuis 8-9 mois, put.... ça fait du bien. 8k établi en Kakoo 124, Ketas wave XL et speed 4 12 m lotus.
Un peu dure cette reprise en foil, avec cette Speed 12 qui manque de vivacité, pas très bien réglée qui me fait quelques oreilles ( mais ça me fait chier de passer du temps sur le mixer) mais qui en a sous le capot 😈
Les sensations sont revenues au fur et mesure super session au finale, je suis sorti au bout de 1h30 car je commençais à avoir froid, la flotte est autour de 12 degre, l’air 15 et je pique une tête dès que je tente un changement de pied.
Sinon avec ce combo dans 8k ça navigue tranquille 🤟
Ah, ça sent le confinement de parisien à Quiberon ça...
:lol:
S3 12 DLX, Naish Pivot 7 & 10
surfkite Waves 1.57m, Split Surfkite NEWIND, FireWire Hellfire 5.6

Avatar de l’utilisateur
Aile-IZ
Messages : 5
Inscription : ven. 19 mars 2021 21:14
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Aile-IZ » dim. 25 avr. 2021 22:04

4 jours de confinement à Gruissan 8-)
Petit air de vacances estivales avec soleil, huîtres, flaque de Gruissan privatisée (ou presque) et vent marin léger (8-15 nœuds). Parfait pour progresser et naviguer (enfin) tous les 2 !
Mercredi : Petit air léger (8-10 nœuds) mais on tente tout de même ! Décollage de la 12 sur un sol plus que glissant (Merci Balboxl pour l'assistance), door aux pieds et c'est parti pour quelques heures de galère... Très difficile (voire impossible) de prendre de la vitesse au waterstart => on va perfectionner le pilotage, sous les conseils avisés de Balboxl, avec des exercices à une main, des loops, etc. Je finis glacée de la tête aux pieds. Mais contente de cette première journée.
Jeudi : le vent forcit un peu (10-12 nœuds). Parfait pour moi ! Après quelques tentatives, et sous les encouragements de Balboxl, je finis par prendre le large et tirer mes premiers vrais bords. Youpi ! C'est encore compliqué de remonter au vent et de faire des transitions, mais la glisse est là. La 12 est top en plage basse : elle se laisse piloter du bout des doigts, c'est très agréable. La door est parfaite aussi : elle glisse sans effort, réagit du bout des orteils, se cale bien. Je commence vraiment à être autonome sur l'eau. Balboxl en profite pour sortir la 15 et me rejoint. C'est irréel de naviguer tous les 2 ! Il reste pas mal de points à améliorer (la position du haut du corps, mes appuis, mon pilotage à une main, etc), mais c'était vraiment kiffant !
Vendredi : pétole. On y a cru mais... rien. Pas un brin d'air. On en profite pour se balader dans la Clape sous un soleil d'été.
Samedi : Encore un peu plus de vent (12-15 nœuds). Arrivés tôt avec un marin faible, on navigue une bonne heure tous les 2, seuls sur la flaque. Je travaille mes bords, les caps et mes transitions. La 12 se met quelquefois en drapeau, mais j'arrive à m'en sortir et même à récupérer ma planche en nage tractée ! J'essaie de poursuivre Balboxl, en prenant de la vitesse et en suivant son cap. Plusieurs fautes de carre et plusieurs chutes sont à déplorer, mais tout est au vert. Les cuisses brûlent un peu en fin de première session. On remet ça après une courte pause. Le vent monte progressivement et j'ai du mal à anticiper les petites rafales : la 12 me tire, n'en fait qu'à sa tête ... Je ne suis plus assez dynamique et la fatigue se fait sentir. Pause déjeuner et repos. La 3e session de la journée (et oui, je n'ai pas encore beaucoup d'endurance) est plus compliquée. Le vent est monté à 15 nœuds et je navigue comme dans du 12... Bref, je me fais malmener et malgré les conseils de Balboxl, "navigue plus choqué", " oppose toi plus à l'aile", "ralentis ! ", etc, je n'y arrive plus et décide de poser. Plusieurs kiteurs sont arrivés avec le vent (avec des ailes à boudin et une autre speed 12). Balboxl finit de naviguer seul et fait le spectacle. Son bras va un peu mieux (ce n'est pas encore ça, mais bon..).

Bref, une petite escapade gruissanaise fort sympathique qui m'a permis de bien progresser et surtout de naviguer avec Balboxl ! Et rien que pour ça, ça valait le coup d'être hors la loi...
FS speed 4 12, speedette 4 8 dlx

popas1
Messages : 586
Inscription : lun. 9 sept. 2019 14:03

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par popas1 » dim. 25 avr. 2021 22:16

Vous êtes généreux dans vos récits. Merci, c'est très agréable à lire :)
Airush Ultra 9m - Naish Pivot 5m 2016
TT North Jaime - Foil Zeeko Carbone Carver 950 sur pocket board custom convertible TT

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6076
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » dim. 25 avr. 2021 22:39

Yep, de chouettes sessions progression, en s'adaptant aux conditions... Pas beaucoup d'air, mais au moins c'était plutôt régulier, et on avait la flaque toute flat, pour nous tous seuls. Le light a permis de perfectionner plein de trucs le premier jour, notamment des envois plus violents au water-start : obligé d'envoyer à travers toute la fenêtre, aile qui passe bas, après être ressortie avec de la vitesse depuis le bord de fenêtre opposé, pour avoir une chance de se caler. Et du pilotage à une main d'une aile qui tient à peine en bord de fenêtre, de la relance, du redécollage serein... Quelques bords pour moi histoire d'essayer de remonter le matos au vent de temps en temps, et surtout, histoire de voir que même en s'appliquant et avec une grosse douzaine d'années d'expérience de plus, bah je fais plutôt des bords carrés :lol: ! Et que donc j'ai pas franchement de conseils à donner vu comment elle s'en tire.
En parlant de conseils, mort des talkies, les sachets étanches ne l'étaient pas assez.


Le lendemain, les 2 nds de plus permettent de capitaliser et profiter :) . Pas de talkies mais plus besoin de conseils non plus. Aile-Iz me pousse (un peu ;) ) à ce que je sorte ma 15, donc une fois que je suis aussi sur l'eau, y a plus le choix, elle est autonome ! Bonne session partagée, ça fait plaisir (même si on a déjà ridé ensemble sur la neige). La so3 15 + kooka se fait bouffer au cap par sa S4 12 + door L quand elle chope une adonnante, par contre évidemment, je navigue plus vite (et je dois, si je veux pas couler avec les 122x35, VS 160x44). Quelques jumps bas pour moi, je navigue mou et sans risques, pas de gros crantage à l'appel de saut et relance tôt, mais bon de toute manière, avec 10-12 nds, pas moyen de faire beaucoup plus. Sur un malentendu, il y a quand même un peu de turbulences à enrouler en KL hélico, ça, magik sonic sait faire, tellement que c'en est un réflexe, quand je sens l'oreille qui part et l'aile qui porte fort, je ne peux m'empêcher de mettre barre dans le coin...
IMG-20210422-WA0004.jpg
On a privatisé le spot :)


Aile-Iz se fait plaisir, y a plus grand-chose à dire sur la position (surtout avec la door, où c'est difficile de baisser la jambe avant et fesse au ras de l'eau, sans se faire choper le mollet par la projection de la carre backside), sa position est meilleure que beaucoup, beaucoup de monde déjà ! Et dans ce 10-12 nds, elle en remettrai à pas mal de monde qui kite depuis plus longtemps. D'ailleurs, il n'y a personne d'autre sur le spot.
Il y a même quelques transitions qui passent, ce qui n'est pas facile en light, avec le manque de portance et l'aile moins manœuvrante.
Le sol étant hyper glissant sur les 40 mètres entre l'eau et la bande sèche, le posé est bien chaud, mais elle a un pilotage suffisamment bon pour être assez précise, et me déposer son aile dans la main (pendant que j'ai magik sonic en l'air).


Et samedi, quelques nœuds de plus encore, avec un grand soleil. Petite forme pour Aile-Iz, ce qui la prive un peu d'énergie, mais bonne session. Un mec en 12 Orao (décathlon, boudin genre open C) ne remonte pas au vent y compris quand on lui prête la door, et son pote en S3 12 CE ne fait que se prendre l'aile sur le coin de la tronche et n'arrive pas à partir (elle a pas l'air fondamentalement mal réglée... Petit problème entre la barre et le harnais plutôt, et un vent légèrement turbulent de derrière les chalets de gruissan un kilomètre au vent, 10-15 nds plutôt propres quand même). Donc remis dans ce contexte, c'est pas mal du tout qu'Aile-Iz tire ses grands bords, sans perdre au vent, sans trop s'arrêter ni tomber.
Et j'ai pu assister à une belle double démonstration de redécollage d'aile qui était partie en papillote 8-) , suite à une bulle suivie d'une belle molle. Ça gère.
Idem pour la nage tractée (alors qu'il y a pied, donc bel effort d'apprentissage).
De mon côté, à part essayer de la bouffer au cap :mrgreen: , je profite qu'il y ait un peu plus d'air, pour re-passer quelques frontroll un peu plus amples voir avec one-foot, quelques KL hélico sur les ascendances... Et je profite d'être calé en puissance, pour envoyer des backroll et frontroll sans les mains, un truc qui va bien pour ne pas solliciter le bras gauche !

Pour le retour, vu qu'on avait pris chacun nos caisses... Ben je tiens à préciser que je suis pas du tout celui qui conduit le plus vite :lol: ! Bon OK, avec 4 fois plus de chwaux, je l'ai déposée quand il a fallu doubler dans du sinueux, mais quelques bornes plus loin, j'ai pris un sacré coup de vent sur l'autobahn :lol: !
C'était de bonnes mini vacances, avec un vent faible mais pile poil ce qu'il fallait pour qu'elle puisse progresser sans appréhension, et que je sois pas tenté d'engager... Top :) .
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6076
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » sam. 1 mai 2021 18:04

Bon, peu d'évolutions côté santé... J'ai repris presque toute la mobilité question bras, mais j'ai toujours ces fourmillements, permanents, et perte de force dans les doigts... Mon ostéo continue à penser que c'est une fêlure / fracture de l'omoplate, avec le nerf qui y serait coincé, et je vais voir le chirurgien qu'il me recommande.
Du coup, je ne peux pas engager dans les nav', donc soit faire l'essuie-glace en TT en plage basse avec le plaisir d'accompagner Aile-Iz, soit, comme aujourd'hui, un petit coup de foil.

Direction la ganguise, les prév' sont pas fameuses voir fumeuses avec un peu de pluie, mais demain il risque d'y avoir pas assez. Et puis, c'est toujours un plaisir que d'aller faire se balader le popotin de fairlady sur les routes mouillées du Lauragais (la bécane me manque aussi !). Petit tour dans le bras de l'auberge, le vent ne rentre pas dans l'axe et s'écarte de la rive, donc je vais à l'autre bras. Vu que les chemins glaiseux me semblent un piège à grosse prop' qui passe rien au sol, je vais gréer à la ruine, qui a un accès bitumé.
1.jpg
Photo prise en direction du vent. Au fond, le barrage



Arrivé sur le spot, il y a 8-15 nds, je choisis de chou-toiler, et puis j'ai envie de re-tester la sonic9 (ça fait 2-3 sessions que je l'ai bien reréglé, mais seulement essayée en mtb).
Les deux premiers bords sont un peu décevants question gain de terrain, ça remonte certes, mais les bords sont courts, bloqué entre les arbres immergés, et déventés. Et surtout, il faut que je me réhabitue à miss Red Hot. Je foil jamais en 9, toujours en 15 (en général, quand ça foil en 9, ça TT en 15 - et donc, choix de TT en 15 !).
Je me réhabitue, passe la pointe et là ça va mieux. Pas de regrets d'être blessé et de ne pas avoir sorti le TT, car il y a des molles vers 5-6 nds. Je regrette pas trop la 15 non plus, car il y a quelques bouffes, risées et aspirations sous des fronts de cumulus bas, à plus de 15 nds, qui arrivent assez sec. Gérable en temps normal avec magik 15, mais là avec mon bras / épaule, j'ai pas envie de lutter et de risquer de me prendre une boîtasse à mach balle au moment où le foil ultra chargé, décidera de ventiler du mât...

Je rejoins vers le barrage deux autres foilers qui sont partis en même temps que moi, plus au vent, et on sera 3 pendant toute la session :) . La base nautique est fermée, ce qui est dommage pour eux, mais tant mieux pour nous, surtout que la cohabitation est compliquée avec certains moniteurs qui sont, y a pas d'autres mots, très très cons (et là, je reste modéré et poli).

Les deux autres sont en windfoil et wingfoil, donc il y a les 3 supports sur l'eau ! Impossible du coup de ne pas comparer...
Alors que les conditions sont pas franchement ultra light (8-13 nds , avec rafales vers 18 et molles vers 6), que je suis dans le sweet spot de la 9, avec une aile légère, qui se pilote du bout des doigts, qui ne me fait pas une crasse, me sort de l'eau d'un KL pendant les mollles, bah...
-le wingfoil reste pas mal en l'air pendant les molles. Etonnamment même par rapport à moi, car de mon côté, je navigue conservatif, j'ai pas envie de me mette un impact, donc je navigue trop lent et ne bouge pas assez l'aile. Par contre, dès qu'il touche l'eau, il en bave vraiment à repartir. Je le vois se taper des bords entiers hors vol... Et quand il est en l'air, moi et le windfoil, on va bien deux fois plus vite que lui
-le windfoil trace une fois parti (je le tiens, voir fais mieux que lui en commençant à m'opposer et raidir les papattes... je pourrai faire bien mieux avec un foil freeride au lieu de mon foil de vagues!), mais j'ai limite l'impression qu'il peine encore plus que la wing quand il s'agit de se mette en vol.
Une fois dans du vent établi, ils s'en sortent bien et se font plaisir, mais ce qu'il semble manquer à ces supports, c'est la capacité de ré-injecter de l'énergie dans l'bouzin : à chaque sortie de jibe, ils se posent sur l'eau, et doivent attendre la rafale...

De mon côté, je me prends pas mal de boîtes, car je bosse les tacks. Je profite du fait qu'il y ait plus d'air que la plupart de mes sessions foil, car à moins de 7 nds, je tente plus trop les tacks, il y a trop de risques de faire sortir l'aile de la fenêtre, puis qu'elle fasse un beau noeud papillon pendant la dévente... Qui sera difficile à dépapilloter dans 7 nds !
Deux tacks passent sur un malentendu, les autres ne sont pas loin, mais avec le manque de lift et le vent très variable, c'est pas évident. Tous les jibes passent, c'est un vrai délice avec la 9 (qui boucle plus facilement que la 15) et me permet de me sécher et de reprendre un peu de chaleur, entre deux bains suite à des tentatives de tack. Mais je commence à être frigorifié quand même, l'eau de ce lac profond est froide, l'air est à 10°C, malgré quelques rayons de soleil. En parlant des éclaircies, celles-ci disparaissent, un beau front bien noir arrive au vent, je me souviens des prév' qui disaient qu'il allait repleuvoir avec 20 nds... J'abats en grand, et les deux autres foilers rentrent aussi.
2.jpg


Fin du déboulonnage du foil avec les premières gouttes, et les relevés indiquent que c'est monté à 29 nds, je suis content d'être renté à temps.
Route retour sous la pluie :) , je joue un peu (trop), ça fait une semaine qu'il pleut et que je me fais les trajets appart - boulot en coupant l'ESP... Quelques belles glisses, puis je me mets mon premier tête-à-queue avec fairlady, dans un rond-point bien large que je connais bien, en ayant voulu me le prendre en glisse tout du long... Malgré la coupure des gazs et le contre-braquage à fond, je la récupère pas, et pour rester entre les bords ("pas touchéo !"), je lui fais faire le tour complet. Bon, j'ai pas touché, pas calé, mais l'orgueil en a pris un coup, comme quoi, je l'ai pas encore totalement en mains celle-là :lol: (#tu se calmes)!
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6076
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » dim. 2 mai 2021 19:12

Same player play again 8-) .
1.jpg
La ganguise, spot de la ruine


Ou tente... Session moit-moit, mitigée. Moitié de kite, moitié lézardage. Et pendant la moitié kite, ah je devais être la moitié du temps sur le foil, l'autre moitié à baigner.
Le vent était bien irrégulier, des coupures à chaque nuage :
rlv.jpg


Le relevé donne une bonne idée. Bon, dans les molles, il y avait toujours 3-4 nds, de quoi poser proprement magik sonic sur son bord de fuite, et attendre que ça remonte. Heureusement, c'était stable en direction, donc l'aile qui reste bien propre, bien déployée. La so3 15 est royalement royale dans ce genre d'exercice : elle ne m'a pas fait une crasse, j'ai toujours pu la poser sur son bord de fuite, même suite à des boîtes en plein dans la coupure de vent... Et 5 minutes plus tard, elle repart au premier souffle, sans avoir bu (bon, il n'y avait pas de vagues non plus !).
Et les rafales étaient à plutôt plus que 15 nds, du coup quand tu arrives bien lancé, plutôt en recherche de puissance et vitesse, bah tu te fais écarteler... Et la plupart du temps, j'étais dans des zones plutôt étroites du lac, donc difficile d'abattre en grand pour laisser passer. Et puis avec tout ce que je perdais pendant que je barbottais à attendre le vent, je voulais plutôt me refaire (et aller vers le barrage, où c'est plus propre).

Du coup je me suis vite gelé, en 1h30 malgré le soleil, je grelottais -> lézardage au soleil et lecture 8-) .
2.jpg
La ganguise, c'est boooôôôooo...


Deuxième partie de session encore plus compliquée. Plus de soleil et de degrés, mais plutôt moins de vent...
rlv2.jpg
Bon, j'en ai quand même bien profité, session qui change. Bien technique. Et merci à magik sonic...
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 5556
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par stef » mer. 5 mai 2021 16:12

25n side, petits trains de houle de 1m, wave 4.5, potate 5'2... la vraie vie!
Resized_20210505_165120_9887.jpeg
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Perrinkite
Messages : 720
Inscription : mer. 22 août 2012 16:06

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par Perrinkite » ven. 7 mai 2021 21:30

stef a écrit :
mer. 5 mai 2021 16:12
25n side, petits trains de houle de 1m, wave 4.5, potate 5'2... la vraie vie!

Resized_20210505_165120_9887.jpeg
:cool:
S3 12 DLX, Naish Pivot 7 & 10
surfkite Waves 1.57m, Split Surfkite NEWIND, FireWire Hellfire 5.6

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6076
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par balboxl » ven. 7 mai 2021 22:18

Same player... swim again :lol: !

Arrivé un peu tard, pas mal de bouchons, parti trop tard du bulot aussi, j'y croyais pas trop... Et puis, au final, l'envie de naviguer prend le dessus. Je choisis de décoller du bras de la ruine, qui a l'air d'être bien alimenté, avec le vent dans le bon axe, pendant que je boulonne le foil.
Départ en 9m, tellement je suis confiant, y a 10-15 nds.
Les premiers bords le font, puis très vite, je me rends compte que le vent vient de tourner... je ne suis plus dans le bon bras... Long bord pour en remonter, en rasant les arbres immergées. Et coupure du vent, juste dans un trou entre les arbres. Je me fais un peu bloquer dans la baie, en alternant les dérives aile posée dans l'eau, et les courts bords entre les arbres immergés. Puis une rafale me permet d'atteindre le barrage et le bas principal, ou le vent est plus propre.

Je m'y mets un bon bout de session, je suis globalement sous-toilé, mais vu que je veux pas risquer de me prendre une grosse boîte sur mon bras (nerf en rémission, ça va être comme ça les prochains mois), je voulais pas me manger les bouffes soudaines à plus de 15-18 nds en 15m². En tout cas, les jibe passent tous, malgré le vent inconstant, c'est déjà ça.

Pa contre, les tacks... Enfin, le tack... j'en lance un dans la plus grosse rafale que je vois. Évidemment, c'est pas une rafale, mais une bouffe, une ascendance sous un nuage. L'aile passe loin derrière ma tête, puis se repose lignes détendues. En temps normal, le redécollage n'aurait pas posé de problème, mais avec 4-8 nds, c'est plus compliqué.
Je roule les lignes, remet l'aile, dégage le foil vers le vent (le con ! mais quel con !), et... :shock: Ce débile de foil est déjà sous mon vent ! Ça cavale à une de ces vitesses ces tucs, même avec 6 nds et 3 cm de clapot...
"Pas grave, j'irais le chercher dès que ça redécollera"... :roll: Mais bien sûr... J'ai attendu la vie des rats la rafale, en plus il en a fallu une à plus de 8 nds, pour vider l'aile... Une fois décollé, j'ai dû descendre de 500 mètres à grands coups de bodysurf en KL pour aller le chercher. Et ensuite, faut remonter.
En temps normal en foil, c'est pas un problème.
Dans 8-10nds en 9m², c'est déjà plus compliqué, mais pas un problème non plus.
Mais avec la moitié du temps des coupures sous 6 nds, là ça devient plus compliqué !

Je me suis refait, puis objectif retour... Le vent baisse encore, coupe encore plus... Je ne peux grosso modo être en vol que dans les rares rafales... Je passe quand même la pointe séparant les bras, histoire d'être au moins dans le bon bras.
Puis négocie avec une forêt immergée. Nage pour avoir une bonne position entre les arbres, 50 mètres dans une risée, poser l'aile entre les arbres, nager pour ne pas dériver sur un arbre et préparer la prochaine risée...

Je lâche l'affaire lorsque je pose mal l'aile (on appelle ça crasher je crois... Disons que j'ai fait un downloop un peu "down").
Rouler les lignes, plier l'aile dans l'eau... Puis triathlon à la con.
-Nage
-Un tout petit peu de marche
-Walking dead (© Voodoo) : longe-côte, le niveau d'eau étant très haut, il n'y a pas de grève sur laquelle marcher : les arbres sont immergés

Et puis il me faut re-traverser le bras. Je pensais avoir nagé 1 km, ce qui, sur ce tout petit lac, paraît très surprenant (mais comment j'en suis arrivé là moi ? :? :evil: ). J'ai mesuré 780 mètres au final. Je dirais même, plus précisément : 780 mètres sa mère. Et j'avais laissé les palmes "y a de l'air j'y vais en 9, donc pas besoin de palmes"...

Petit bonus : je fais voler la 9 pour la sécher, une fois revenu au point de départ. Je trouve que c'est régulier, que ça tire... Le petit coup du soir, propre, débarrassé de l'activité thermique.... Je vais chercher la 15, déballe tout, essaye de la faire décoller... Aller, 5 minutes de perdues. Bon, ça aurait pu être pire, ça aurait pu couper une fois que j'étais reparti au milieu, voir sur la rive opposée. Je l'aurais eu assez mauvaise j'avoue.

Bref, nav' technique, j'ai appris plein de tucs :
-ne pas sous-toiler à la ganguise. C'est pas une bonne idée
-ne pas sous-toiler quand c'est annoncé descendant
-toujours mettre le foil sur leash quand tu dois le lâcher... Ça trace un foil !
-ne pas envoyer un tack, dans la seule rafale que tu vois... Surtout quand tu sais pas faire...

La pétole du soir :
1.jpg
"comment ça, couvre-feu ?"
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
ribore
Messages : 1967
Inscription : mar. 21 août 2012 21:34

Re: Au rapport d'aujourd'hui...

Message par ribore » sam. 8 mai 2021 18:29

balboxl a écrit :
ven. 7 mai 2021 22:18
(...)
Je lâche l'affaire lorsque je pose mal l'aile (on appelle ça crasher je crois... Disons que j'ai fait un downloop un peu "down").
Rouler les lignes, plier l'aile dans l'eau... Puis triathlon à la con.
-Nage
-Un tout petit peu de marche
-Walking dead (© Voodoo) : longe-côte, le niveau d'eau étant très haut, il n'y a pas de grève sur laquelle marcher : les arbres sont immergés
(...)
Ca me confirme que je n'ai pas besoin de foil car cette partie de la session, je la fais régulièrement même en Door :D
C'est pas parce que je n'y arrive pas que je suis drôle, c'est parce que je tente d'être drôle que je n'y arrive pas ;-)

Répondre