Direct DownWind Faster Than Wind (DDWFTW)

Ici on parle de tout

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2189
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: Direct DownWind Faster Than Wind (DDWFTW)

Message par regis-de-giens » dim. 22 mars 2020 13:34

oui cette video est la meilleure que j'ai vu , je ne la connaissais pas... et je sais pas si vous êtes ok, mais on voit bien que l'air n'est pas pris devant la pale mais "retenu" par derriere, comme le fait un spinnaker qui "retient" le vent;

C'est ca que je veux dire Balboxl avec mon analogie sur le spi tournant : la pale et sa rotation est juste un moyen de "presenter une surface " aux particules d'air qui arrive sur la face ARRIERE de la pale ... comme le fait un spi , ou comme une porte poussée par le vent avec une incidence de çà degré.

Je le dis encore différemment si ca convient mieux a d'autres, mais c'est la meme chose : le rotor "n'aspire pas" l'air en amont de la pale; c'est donc pas du tout un rotor au sens classique et il n'y a meme pas de notion de finesse de la pale... il bloque l'air qui lui arrive PAR DERRIERE (je suis en "conflit" avec un des concepteurs de ce system en ce moment sur ce point) ; en tout cas pas de trainee induite par exemple (si je peux dire) ; je pense par exemple que remplacer par des écopes a la place de la lame ca marcherait (mais gros gros frottement perdu pour faire tourner l'écope et sa forme en cuillère et sa tres mauvaise surface d'attaque.

Tiens, voila, en resumé, on peut dire ca aussi : les pales fonctionnent comme des écopes, avec un AoA énorme et non une aile avec un AoA tres petit et une trainée induite. Soit , c'est vrai qu'il y a la penetration de la pale dans l'air en tournant vite, mais ca ne participe pas du tout a la poussée et ca pollue comme un frottement inutile ( en assumant un ration de 100% hélice/roues comme dans mon exemple au dessus;

Ma question sur ton approche énergétique (non abordée dans la video) est pour me convaincre (ou non) que ca marcherait aussi avec un pas plus grand que la vitesse véhicule ; dans ce cas, c'est un vrai rotor ; 0 intérêt a mon avis car on perd dans les roues ce qu'on va gagner dans la pousses des pales qui cette fois auront une trainee induite, donc certainement pas optimum du tout, mais juste pour l'exercice de la faisabilité...
60kg, Conceptair Pulsion 15&12, Elf Joker 11&7, Pansh A9, OR Flite 10, Airush One 9&6, Rally 6&4, Pansh Adam 5.5 B/C, smart 6.5
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5086
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: Direct DownWind Faster Than Wind (DDWFTW)

Message par balboxl » dim. 22 mars 2020 13:49

Si on reste sur le début de la vidéo, la bateau qui descend au vent plus vite que le vent a grand largue, ou le char à voile disons plutôt, tu vois bien que certes, le vent réel est par derrière, mais que si tu mets juste une écope qui fait de la traînée, ben jamais, ton char à voile va pouvoir dépasser la vitesse du vent réel, en VMG (et en vitesse tout court non plus)...

Alors certes, au tout début de l'accélération, la voile de ton char fonctionne uniquement en mode traînée. Mais pour continuer à accélérer, et dépasser la vitesse du vent réel en vitesse au sol, puis en VMG, il va falloir un peu de finesse !
58kg-FS So² 15+11+6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Répondre