[Test] Sonic Race 18m

Ici on parle des ailes à caissons

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6343
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

[Test] Sonic Race 18m

Message par balboxl » lun. 24 juil. 2017 00:12

Hé oui... 18... J'étais parti sur une 15, et puis le vendeur avait une 18 aussi,... 35°C à l'ombre d'une place Lyonnaise, 2 bières et une longue journée dans la vue, à votre avis quel a été mon choix?

Le cahier des doléances :
-avoir la plus grosse. Pouvoir arriver sur un spot ou il y a pétole, tous les boudins qui se morfondent et dire "m'en fous, j'ai un gros caisson" et être le seul à naviguer. Pouvoir partir en trip avec seulement le TT et ne pas rester à cramer par 40° quand il y a 7 nds tous les jours, comme à Massirah.
-ne pas tirer sous le vent et permettre du gros cap.
-pouvoir passer les moves old school genre no-foot dans moins de 10nds
-des darkslides infinis et apprendre jesus walk, etc
-bonus : pouvoir déhooker
-bonus : utilisable en mountainboard et snowkite

Pour le mountainboard dans des prés et le snowkite, j'ai la sonic² 11, je ne demande donc pas forcément à cette 18 de pouvoir faire ce genre de job.

Comme ma 7m (http://www.lesfoilz.com/phpBB3/viewtopic.php?f=4&t=3604), cette aile est un proto, très proche de l'aile de série.

Le vendredi, après avoir géré le popotin de la bavaroise qui se dérobait à travers tout le pilat sur ses slicks sous les orages imprévus ("boarf, je changerai les pneus la semaine prochaine, et puis il est pas prévu de pleuvoir"), j'arrive à napo alors que ces mêmes phénomènes orageux bloquent complètement le vent.
DSC_0942.jpg
mer d'huile

Il y avait 2-3nds, premiers constats :
-il faut tirer super fort pour la faire monter! Qu'est ce qu'elle tire... :shock:
-elle se gonfle bien, malgré les A super loin du bord d'attaque.
-qu'est-ce qu'elle monte lentement...
-en 21m de lignes, elle occupe la moitié de chaque demi-fenêtre. Bouger dans la fenêtre ce n'est franchement pas son truc, et elle est tellement allongée qu'il ne lui reste pas trop de quoi faire sur ses bords de fenêtre qu'elle affectionne tant.
-les 360° de l'aile autour du pilote passent en trottinant, par contre faut tirer fort.
-Dans 2-3nds sur une toute petite zone dure en mtb, assez inexploitable.
-elle n'a pas la magie de la pulsion 15 pour rester en l'air. Elle reste moins bien au zenith, glisse quand elle est au bord de fenêtre, n'aime pas faire un virage vers le haut, et n'a pas physiquement la place pour être sûr de boucler un virage vers le bas.
DSC_0943.jpg
La speed 3 21 n'aurait pas décollée, la s4 18 lotus aurait volée à peu près pareil mais je n'aurais pas fait mieux en mountainboard, la pulsion 15 aurait volée nickel mais je n'aurais pas franchement fais de cap en mountainboard ni eu de quoi sauter.
Bref, je vais me baigner...

Le lendemain, le vent se lève petit à petit. Dans 5 nds en mountainboard c'est une sacrée bête, grosse sustentation pour les sauts, l'aile est toujours aussi lente, elle ne shoot pas vivement vers le zenith quand tu la choques. C'est plutôt un gros parapente. Le vent est side, la zone dure est minuscule, je déborde sur les pavés puis la route menant à napo, je crante, claque un backloop transition avec un truck qui passe à 50cm du parasol de la nana préposée à faire payer le parking qui est en train de lire, replaque (ni casque ni dorsale ni gants, j'avais plutôt intérêt), et pose le tout.
6nds, je me change et vais sur l'eau. Avec le courant du Rhône, je perds au vent, fais quelques bords downwind puis passe le pont pour aller du côte de la gracieuse.
Et sur du flat sans courant, ça lui change la vie. Les relevés indiquent plus mais avec les quelques kiters présents, on est surs que ça n'est pas monté au-dessus de 10-11nds. Je dirais 6-8 avec molles à 5 et bouffes à 10.
Vers 5 nds, impossible de faire quoi que ce soit. Et à 6, tu lances l'aile comme tu peux (toujours cette fenêtre minuscule), chopes une préligne pour la faire remonter, l'oreille tape tout de même l'eau, l'aile repart lentement vers le haut, et tu es au planing, tu mets l'aile assez haute (une oreille au zenith, l'autre à 5 mètres au-dessus de l'eau :mrgreen: ), tout le corps horizontal avec le poids dans le harnais, le TT qui ne fais que l'anti-dérive, et tu accélères, accélères, tu peux alors soit bien choquer, soit continuer à border et te remettre en positon d'attaque, comme en 11 dans 15-20nds :shock: .
L'aile est donc assez ON/OFF, soit à 6 nds environ elle marche de fou et tu remontes très bien au vent (comme en 11 dans 15 nds selon mon ressenti), soit elle ne marche pas. La travailler n'est pas une option.

J'ai pu mettre un ressenti nouveau sur l'expression "traverser les molles". Quand j'arrivais dans une zone d'huile, je voyais l'aile qui rushait vers l'avant... Tu te dit que c'est mort, elle va mourir au bord (la sinusoïder ou envoyer un loop n'est toujours pas une option), tu vas couler sur place, mais non, elle continue à tirer, tu continues à planer sur des oeufs, puis ça se remet à tirer fort et tu peux re-cranter :shock: .

En nav avec un poil plus d'air genre 8-10 (une 13 à boudins arrivait cette fois à redécoller en ayant pieds et à voler en la faisant bouger), le dépower est bon, pas de troupeau de bisons à l'horizon.

En saut, bah elle plane, elle plane grave :cool: . La relance est facile, les KL hélico sont possibles (j'en ai passé 2), par contre pour ces derniers, faut pas y aller à moitié. Les KL de fin de darkslides ou move avec handwash sont à mon avis impossibles, ou alors très difficiles, je n'en ai pas passé qui soient fluides. C'est un peu le seul point noir de cette aile. Côté virage, je dirai moins bien que la lotus 18, et un poil moins bien que la sonic FR 18. Mais comme elle a plutôt la plage de nav d'une lotus ou sonic en 21 voir plus gros (et avec bien plus de cap), ce n'est pas trop comparable.

En déhooké, dans moins de 8nds l'aile manquait un peu de jus, quand je bloquais j'arrivais à la stopper. C'est surtout que dans ces vents faibles, on a une vitesse relativement faible (je devais être à 10-15nds, sûrement plus vers 10-12, sur le flat), donc difficile de choper du pop de planche, ne reste plus que l'aile. C'est assez nouveau pour moi d'essayer de dehooker dans moins de 9-10nds, donc je pense que j'ai beaucoup à apprendre et à m'améliorer. J'ai bien progressé en surface pass en tout cas, l'aile ne surborde pas.

Du coup, on en vient au redécollage :mrgreen: , j'avais pieds mais il y avait pas mal d'algues, et je l'ai planté un paquet de fois, et laissé parfois assez longtemps, le temps de re-passer la barre entre les avants, ce genre de trucs. Elle ne boit pas, n'a pas de scratch de vidange sur les oreilles (mais fais pipi tout de même des bouts d'aile quand tu la relèves après très longtemps). Elle redécollais bien quand j'avais pieds, mais il fallait que je tire très fort, donc forte opposition. En pleine eau sans la planche, je ne suis pas sûr de ce que ça aurait donné... :roll: Elle m'a fait un demi papillon de toute beauté (bien centré), je voyais donc une moitié d'aile noire, et une blanche :twisted: . Bah elle s'est franchement défaite toute seule, comme si la rigidité apportée par les joncs et les caissons étroits la forçait à se re-dérouler.

Pas de crasses, pas d'oreille, un déco sain, bien que dans ce vent faible elle refusait de se lever en bord de fenêtre (en tirant sur l'avant sous le vent, je n'arrivai pas à mettre l'aile en l'air comme un déco bord de fenêtre classique dans du vent fort).
Elle a un comportement assez spécial en light (moins de 5nds je dirais), si tu la forces en tirant les avants à monter, elle se retrouve alors à une incidence ridicule qui ne lui permet pas de contrer son poids, elle détend alors les lignes, du coup elle se cabre (à 20° voir plus?), elle recule, trouve une position d'équilibre bien cabrée, assez loin du zenith (bah, genre aux mêmes 20°). Là, tu te dit que tu as une aile de race à 3000 balles prix catalogue, qui vole à 20° du zenith... Mais dès que tu la lances au waterstart, elle te fais comprendre que le premier bord de fenêtre est bien loin sur la gauche, et que dans l'autre sens, elle va bien à droite, avec un bon 180° entre les deux, elle se rattrape plus que bien :D .

L'aile est un peu moins une tôle que la SR 7m, certaines parties peuvent un peu bouger (genre 10-20cm sur une aile qui fait 11m d'envergure), c'est tout de même très correct.

Elle ne m'a pas fait d'oscillation du bord de fuite comme la SR 7m. Je pense que quand elle est à charge et incidence très faible, elle ne se déplace pas assez vite pour créer cela, contrairement à la 7m.

Donc à première vue, par rapport au cahier des charges :
-avoir la plus grosse :arrow: validé :!: Certes, il existe la SR 21, mais celle-là tire déjà bien plus qu'une speed 3 21, tout en ayant un bien bien meilleur cap (juste incomparable). Je ne pensais pas dire ça un jour, mais sur ce coup, j'ai été un peu gourmand. En tout cas, je suis pas loin du foil, dès qu'elle tient bien en statique, je peux naviguer. Ça va sauver des carottes en trip ou en week-end :cool: .
Le kiff d'être le seul sur l'eau, en ayant ga-vé de puissance.
-caper à bloc :arrow: validé :!:
-pouvoir passer les moves old school genre no-foot dans moins de 10nds => validé :!: J'ai vu sur 2-3 qu'il y avait moyen de monter. Faut que je bosse ça.
-des darkslides infinis et apprendre jesus walk, etc. :arrow: Niet. Le kiteloop nécesaire pour terminer ces moves en très light n'est pas possible. Faut que j'essaye de juste l'envoyer à contre et repartir en sinusoïde (enfin, en genre de sinusoïde) dans plus d'air. Ou alors, balancer le move pendant que l'aile est encore dans la fenêtre normale, et envoyer le kiteloop de fin quand elle est au zenith, plutôt que dans la fenêtre opposée. J'essayerai avec de la profondeur d'eau, car ça me paraît siglé FBI (Fausse Bonne Idée).
-bonus : pouvoir déhooker :arrow: Mouais. J'attends de voir l'efficacité du trim en plage moyenne pour me prononcer sur l'étendue du sweet spot dans lequel je peux déhooker.
-bonus : utilisable en mountainboard et snowkite :arrow: Mouais. Une aile à ne sortir que sur du plat (pas de vagues, pas de pente en snowkite ou mountainboard). Le lift peut vite te déborder, quand je l'ai faite passer au zénith pour la poser, j'ai dû chopper une bouffée genre bulle thermique qui se détache, vu sa faible maniabilité j'ai cru que j'allais encore m'éclater comme une merde au sol.

Je vais l'essayer dans un peu plus de vent aussi, et voir l'effet de rallonges de 5 mètres sur sa mobilité dans la fenêtre.
En tout cas elle fait le job pour être gorgé de puissance, faire du bon cap et faire des sauts sympas en TT dans des vents dans lesquels je ne pensais pas ça possible.
Dernière modification par balboxl le dim. 26 nov. 2017 11:41, modifié 10 fois.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2730
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par regis-de-giens » lun. 24 juil. 2017 03:00

Encore un CR qui envoie autant que le pilote ! merci ca fait du bien de lire une telle precision technique . Et ca me sert aussi a valider que cette aile ne m irait pas avec mes skis ou mon foil et mes basses pretensions de trick. Meme si tu donnes envie de tester "pour voir".
balboxl a écrit :et voir l'effet de rallonges de 5 metres sur sa mobilité dans la fenêtre.
Je me disais exactement ca en te lisant notamment sur les darkslides. 5m de rallonges amovibles vont peut etre te donner ces bonus de darkslides loopés.

Tu sembles gagner en plage basse de nav en TT, et ca ca n'a pas de prix pour le plaisir de nav vs petanque ... et de frime sur la plage.
Mode provoc "on" : Bon finallement tu fais comme si tu avais ta 11 et ... un foil ; tu vas juste moins vite et tu capes juste moins fort :lol:
60kg, CA Pulsion 18, Elf Joker 11&7, Halo 8, OR Flite 10, Airush One 9&6, Solo 6.5, Furia 8, Rally 6, Pansh Adam 5.5 B/C
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 5739
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par stef » lun. 24 juil. 2017 10:48

regis-de-giens a écrit :
Mode provoc "on" : Bon finallement tu fais comme si tu avais ta 11 et ... un foil ; tu vas juste moins vite et tu capes juste moins fort :lol:
... sans traîner une enclume sous les pieds ;-)
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6343
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par balboxl » lun. 24 juil. 2017 18:42

Le truc c'est surtout en trip, j'aime bien n'amener qu'une seule planche (d'où mon TT kooka qui est assez spécial et que je trouve très très polyvalent, plage haute / plage basse / carves / surf / freestyle...).

Mais à poids égal, et avec juste un boardbag de forme un peu différente, en sacrifiant les sauts en plage basse et privilégiant la mania en plage haute, je pourrai faire sonic² 15 m (ou même seulement la 11m) et un skim.
Là le truc c'est qu'elle était abordable, et que c'était l'occasion de tester un truc qui te toile et te fasse remonter au vent comme s'il y avait 10-15 nds dans du 6-10 nds, ce qui est assez exceptionnel.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2730
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par regis-de-giens » lun. 24 juil. 2017 18:58

oui oui ca se comprends bien . Je te taquinais.
mais histoire d insister :-D :-D dans la serie "je tiens dans un sac", il y a le nouveau Ierofoil v2. Je vais essayer de le tester en Aout, j ai rencontré les.deux jeunes concepteurs dont j ai adoré la philo et l'approche hyper hyper modulable (TT bidirectionnel, classique ou canard dans une seul package), a grands coups de CAO et mecaflu. Le top solution voyageur en TT a mon avis et avec un foil qui a atteint les 30 noeuds... ok sorry pour la disgression.
Dernière modification par regis-de-giens le lun. 24 juil. 2017 19:13, modifié 1 fois.
60kg, CA Pulsion 18, Elf Joker 11&7, Halo 8, OR Flite 10, Airush One 9&6, Solo 6.5, Furia 8, Rally 6, Pansh Adam 5.5 B/C
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6343
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par balboxl » lun. 24 juil. 2017 19:09

Il y avait les dérives FTF (dérive à installer entre les pieds comme un aileron de door, ou une flyrace) qui pouvaient bien améliorer une board pour un trip aussi.

Mais bon avec la 18, si je connecte le tout à une sellette, en plus je peux faire du parapente :D (je déconne hein).
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2730
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par regis-de-giens » lun. 24 juil. 2017 19:21

:o :o
meme si on te pousse un peu ? genre avec une conviviale a la dune du pilat ?
phpBB [video]
60kg, CA Pulsion 18, Elf Joker 11&7, Halo 8, OR Flite 10, Airush One 9&6, Solo 6.5, Furia 8, Rally 6, Pansh Adam 5.5 B/C
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6343
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par balboxl » lun. 24 juil. 2017 19:40

Le surnom Bertha (Dicke Bertha, la grosse Bertha) étant pris pour la s3 21 :
Image
Un truc massif, qui en impose, déjà un peu spécialisé. A la limite supérieure du tactique.

Hé bien du coup, la SR 18, son surnom ça va être Gustav (Schwerer Gustav, le lourd Gustav)
Image
Plus gros, plus puissant, démesuré, assez inutilisable au quotidien, même en stratégique.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
regis-de-giens
Messages : 2730
Inscription : dim. 14 avr. 2013 16:38
Localisation : nice et almanarre

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par regis-de-giens » mar. 25 juil. 2017 00:06

"Gustave, T as un beau canon bien droit dis-donc" ca doit faire mal au dos des fois ... :-D :-D :-D
60kg, CA Pulsion 18, Elf Joker 11&7, Halo 8, OR Flite 10, Airush One 9&6, Solo 6.5, Furia 8, Rally 6, Pansh Adam 5.5 B/C
Foil Ketos (easy/wave/race/1200), Spleen Zone 174, Rsc Supreme V, TBK Mana, skis

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 6343
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Toulouse

Re: [Test] Sonic Race 18m

Message par balboxl » ven. 28 juil. 2017 20:31

Boooon... Ben, 24 heures après avoir juré à Mathieu de Lyon que je ne la sortirai jamais dans du pentu... Bah...Ahem...
DSC_0955.jpg
La SR18 attire les photographes (à gauche). Je devrais récuperer de belles photos de la Schwerer Orange

J'ai profité de refaire la barre avec des lignes neuves (les miennes devaient dater de 2015 et ma lotus 18, avaient vues le sable fin de Dubaï, les UV de Massirah, la glace de Puymorens, des carres de snowboard,...) pour "tester en vol le tout".
En 21m (avants en 330, arrières en 190, longues pré-lignes d'un mètre en dyneema 3mm histoire de pouvoir envoyer du gros deadman en snowboard sans tout couper) + 7m de rallonges, donc 28m. Toutes égales, j'ai pris 2-3cm de trim pour l'ultra light, mais elle m'avait l'air bien réglée comme ça. Faudra que je vérifie l'écart de longueur que j'avais cru constater sur la 7m.

Conditions : un peu de pente, pétole anémique (2-3 nds? )
J'ai dû bien courir pour le gonflage. Avec les joncs, on a toujours l'impression quand on la sort du sac qu'elle est gonflée à 50%, mais c'est une erreur. Une fois gonflée, avec la fenêtre des 28m de lignes, j'ai retrouvé une vraie aile de kite, pas juste un parapente.
Dans ce 2 nds, les traversées de fenêtre sont suuuuper longues. Au cours de la traversée, on sent l'aile qui ralentie, accélère, ralentie, ré-accélère etc en fonction de chaque bouffée. En gros si ça oscille entre 2 et 3 nds pendant la même traversée de fenêtre, elle se déplace à 10, ou à 15 km/h. J'avais jamais trop remarqué ça sur une aile.

En mountainboard ça le fait, j'ai eu quelques passages très très proches des arbres sur des loop un peu larges, avec la pente qui mange la fenêtre. Mathieu disait la veille qu'avec la 11 je passais proche des arbres et clôtures, là j'en étais bien bien plus proche (passé d'une marge confortable de 2m en 21m de ligne à raser à 50cm en 28m...). Quelques débuts de vols, bon évidemment le pendule doit pouvoir être dévastateur avec 28 m, mais autant en 21 m son impossibilité de la bouger pour la replacer m'avait terrorisé, autant là en 28 m, sa lenteur rassure pas mal. Posés avec kiteloop pour casser le peu de vitesse, elle tourne tout de même pas mal du tout, si tu le fais exprès il y a moyen qu'elle fasse la première moitié du loop un peu sur elle même (comme une sonic FR ou 2 quand tu la bordes trop), par contre quand elle plonge, elle prend de la vitesse et élargit naturellement la 2ème partie du loop (contrairement à une sonic FR ou 2 ou si tu continues à trop border, elle part en décrochage autour de ses fesses).

J'ai calé un ou deux kiteloop backloop assez massifs :mrgreen:

Pendant les bords, on sent toujours cette préférence pour le bord de fenêtre. Le vent était travers montant, malgré cela, lors de la montée, dès que ça passait au-dessus de 3nds il valait mieux cranter, la caler et serrer le vent sans trop remonter la pente, plutôt que remonter droit dans le pentu, avec l'aile en loop bien dans la fenêtre.

Donc elle vole tout de même pas mal dans l'ultra light, à peu près pareil que feu ma lotus 18, un poil plus de vitesse, un poil moins de virage, une puissance bien plus élevée et bien plus en bord de fenêtre, plus d'anticipation demandée.
Il faut que je m'améliore, adapte mon ride et me serve plus de la finesse de l'aile, je suis tout juste en train de déchiffrer son mode de fonctionnement et je suis sûr qu'il y a moyen de bien mieux l'exploiter.

Côté lignes, 21+4 m sera sûrement le plus polyvalent, en fonction de la topographie (je dit ça parce que j'ai justement des rallonges de 4 m aussi).
25 m si c'est ultra light et un peu vallonné (pas un couloir de haute montagne à 35% hein)
21 m si c'est établi au dessus de 5nds, et plat (mountainboard sur plage, snowkite sur plateaux et kite sur la flotte).


Conclusion :
-Réconcilié avec cette grande aile dans le light. Elle n'est pas grosse, elle est juste longue ;) .
-Elle n'a pas la magie de la pulsion en ultra light. Elle est correcte, très correcte, mais pas magique. Je n'aurai pas fait grand chose de plus en pulsion, mais je l'aurai fait plus détendu.
-Une barre de 70 et des rallonges permettant d'atteindre 25m ne sont pas du luxe si on veut faire autre chose que du tout droit avec plus de 5 nds.
DSC_0956.jpg
Gare aux cougars!
(Elles avaient de superbes housses de siège léopard sur leur Audi , ça collait nickel. Bon, depuis que j'ai une caisse de jacky et une meule de con j'ai dit que j'arrêtais de juger les gens sur ces détails, mais là le tout était trop raccord.)
Dernière modification par balboxl le ven. 28 juil. 2017 23:32, modifié 1 fois.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7,Crazyfly Hyper 7 2020
TT Kriss Custom Kookaboora 122x34 et 132x35, Foil Rupel F-1, Crazyfly F-lite 99x44, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Répondre