Interview express, Bruno Sroka kitesurfer au long cours

Les interviews FZ

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
Messages : 4774
Inscription : lun. 6 août 2012 20:33

Interview express, Bruno Sroka kitesurfer au long cours

Message par stef » mer. 25 sept. 2013 22:09

LesFoilz vous propose un interview express de Bruno Sroka, suite à sa traversée France-Irlande en kite, une sacré session! Bonne lecture.
brunosroka-englishchannelrecord-kitesurf.jpg
brunosroka-englishchannelrecord-kitesurf.jpg (446.77 Kio) Consulté 5589 fois
Le défi (génèse).

LesFoilz (FZ): Quelles sont tes motivations et pourquoi cette liaison Bretagne/Irlande?

Bruno Sroka (BS): Depuis 2008, je me lance des défis sportifs, tous les ans plus fous que les autres. J’ai commencé en 2008 par le passage du Cap horn sur une distance de 100 miles nautiques. J’ai enchaîné plusieurs projets dont le record de la traversée France-Angleterre sur la partie longue (100 miles nautiques) l’an dernier.

Lors d’une discussion avec un ami, il m’a dit, mais pourquoi tu ne ferais pas NY- Brest. Je lui ai répondu, c’est impossible, tu es fou! et puis l’idée à germer, j’y ai réfléchis et je me suis dis que la seule option serait de monter en intensité au fur et à mesure de différents projets pour être quasi sur de faire cette traversée. France Irlande est donc la première étape. Dans le même temps, c’est l’occasion de faire la promotion de ce beau pays comme destination Kitesurf. C’est vraiment un pays à visiter et explorer avec nos sports.

phpBB [video]


La préparation.

FZ:Entrainement sportif ? Régime alimentaire ? Nombre de sessions de préparation ? Anticipation pour un seul bord de 17H ? Quid du mental ?

BS:La préparation n’a pas été mise à l’écart du projet. Je travaille sur ce projet depuis 6 mois. L’objectif est de ne rien laisser au hasard pour ne pas avoir de surprises lors de la traversée.

D’un point de vue entrainement physique, je me suis entraîné spécifiquement pendant 2 mois à base de 2h de musculation / jour + une séance de kitesurf de 50 à 100 km l’après midi en fonction des conditions. Mais pour ce faire, il faut aussi préparer le matériel, l’adapter, le rendre plus agréable à la longue distance. Il y a eu donc pas mal d’essais erreurs pour avancer et arriver aux résultats souhaités.
Pour ce qui est du régime alimentaire, un régime de sportif ni plus ni moins. Ce projet avait pour but de me permettre de tester en grandeur nature sur une journée, une très longue distance et de voir où je devais progresser pour les futurs projets. Donc il y a des ajustements à faire pour être plus confortable pour reproduire l’effort plusieurs jours de suite. Une chose que je n’avais pas assez anticipé par exemple c’était de garder la tête bloquée dans une position pendant 17h.

Pour le mental, je m’y étais préparé et je savais que ça allait être dure. J’ai déja eu des sensations similaires au Cap Horn donc je savais comment le gérer. Néanmoins, je ne pouvais accepter d’échouer donc même si mon état physique était faible, j’aurai continuer pour avancer et atteindre mon objectif.
080409horn-390.jpg
080409horn-390.jpg (472.35 Kio) Consulté 5589 fois
Choix du départ:

FZ:Pourquoi ce jour précis alors que les conditions annoncées ne semblent pourtant pas optimales (grande amplitude du vent)?

BS: Le choix du départ, n’est jamais chose facile. Réunir l’ensemble des conditions favorables pour garantir la sécurité de tout le monde (bateau + moi), garantir assez de vent sur l’ensemble du parcours et garantir un retour média suffisant ne fut pas chose facile. Enfin, je devais avoir suffisamment de vent pour réaliser le projet dans la journée et si possible arriver de jour comme les affaires maritimes me l’ont demandé. Comme vous pouvez le voir cela fait beaucoup de paramètres à prendre en compte. Et c’est la combinaison de tous ces paramètres ensemble qui m’ont permis de prendre la décision de partir. Même si j’ai eu des aides pour affiner la météo avec un routeur, la décision finale me revenait et je vous l’assure, ce n’est pas la décision la plus facile à prendre.

FZ:Quelles étaient les critères attendus pour le top départ?

BS: Le principal critère c’était d’avoir du vent sur l’ensemble du parcours dans la même direction et si possible de la même force. Le second critère était d’avoir une mer relativement calme pour aplatir le plan d’eau pour le bateau afin qu’il puisse me suivre. Enfin il fallait que le vent souffle très tôt le matin et qu’il souffle en continue jusqu’au soir et je vous l’assure, j’ai attendu près de 20 jours les bonnes conditions.

L'équipement

FZ:Est ce qu’il a été question d’utiliser des caissons fermés? :)

BS: Non jamais. Trop compliqué en terme de gestion de plage de vent et surtout, mon manque d’entrainement sur ce type d’aile ne pouvait pas me mettre en confiance. Il aurait fallu que j’y consacre du temps en amont pour valider cette vision. Autre point qui me posait problème, ce type d’aile sont beaucoup plus difficiles à sérigraphier. Sans visibilité pas de partenaires.

FZ: A priori tu as utilisé deux planches dont un foil. comment les as tu préparés, est ce que ce sont des planches/foil de série ?

BS: J’ai utilisé 3 types de planches différentes en fonction des conditions. Une planche typée traversée, que j’ai expérimenté lors de la traversée France Angleterre. Une planche de race de série que j’ai modifié pour avoir un peu plus de confort et un foil que j’ai développé et qui sera commercialisé dans l’année.

A l’heure actuelle, je n’ai rien trouvé sur le marché qui pouvait me convenir pour faire une traversée de la sorte, il faut donc innover, travailler et faire évoluer ce qui existe.
FranceUKworldrecordbrunosroka.jpg
FranceUKworldrecordbrunosroka.jpg (212.86 Kio) Consulté 5589 fois
FZ: Tu aménages ton plan de pont comment ? là tu faisais du travers est ce que cela a eu un impact sur la configuration de ton équipement ?

BS: J’ai rendu mon pont plus confortable, modifié les positions des straps pour les positionner exactement où j’en estimais le besoin.

FZ: Tu as fait toute la traversée avec une aile de 16m et rallonges, ça devait être sportif au début du parcours ?

BS: Pas autant que çà, c’était plus musclé dans 5 noeuds que dans 20 noeuds. J’ai arrangé le depower de ma barre d’une matière qui me rende la navigation plus confortable et surtout qui me permet d’encaisser de grosses variations de vent.

FZ: Est ce que ton aile est de série, elle semble avoir un fort ratio, est ce voulu ?

BS: Oui mon aile est une aile de série que j’ai sérigraphie aux couleurs de l’Office du tourisme Irlandais, team baie de st Brieuc et de la FFVL. Le ratio élevé de mon aile permet de remonter plus facilement au vent si j’avais à le faire.
Brunosrokatraversepourlesotagesfrace3tv.jpg
Brunosrokatraversepourlesotagesfrace3tv.jpg (415.96 Kio) Consulté 5589 fois
FZ: Le flotteur de Race vu sur ton blog semble très large, quelle est l’apport de cette largeur, n’est ce pas au détriment du confort?

BS: Cette largeur me permet de flotter dans du vent léger et de naviguer à 8/10 noeuds de vent.

FZ: Est ce que le confort est pris en compte pour ce type de défit ou bien uniquement l’aspect performance?

BS: Le confort est la performance. Sans confort on ne peut pas être performant sur de longue distance.

FZ: Est ce que tu avais pour mission d’éprouver des solutions techniques?

BS: Oui, tout à fait, c’était le but de cette traversée et le résultat est concluant. J’ai validé de ce j’avais à valider et mon estimation de départ était bonne.

FZ: Re-partirais tu avec le même matériel ou apporterais tu des améliorations techniques?

BS: J'apporterai quelques modifications mais dans l’ensemble, je suis plutôt satisfait du résultat.

FZ: Que tires-tu de tes expériences pour le planche et l’aile de “Mr tout-le-monde”?

BS: Plus tu vas vite et plus du consommes d’énergie. Donc Durée dans le temps nécessite de ralentir.

Le parcours.

FZ: Tu devais passer à l’est des scillys, pourquoi ce choix de rester sous le vent et à l’abri de la l’ile ?

BS: Les Scillys sont assez compliqués. Il y a une remonté d’eau froide qui fait que le vent baisse. J’ai décidé de passer à l’Ouest car les conditions météorologiques selon mon routeur était légèrement meilleures.

FZ: Le passage du rail Ouessant montant/descendant, ça c’est bien passé ?

BS: Comme sur un billard. Je pensais croiser plus de tankers. J’aurai vraiment aimé me retrouver nez à nez avec un gros bateau mais hélas, ce ne fut pas le cas. Cela fait 2 fois que je ne vois personne. Je pense qu’il me faudra une autre tentative :-)

Etat physique à l'arrivée.

FZ: Quels sont les enseignements que tu vas tirer de cette étape de ton parcours ?

BS: Les parties du corps qui étaient bien préparées n’ont pas beaucoup souffert, celle que j’avais oublié ont réellement souffert. Il va falloir que j’affine ma préparation pour être sur de durer dans le temps. C’est en faisant des erreurs que l’on progresse et suite à cette traversée, j’ai progressé et affiné mes besoins.
Brunosroka-franceirelandkitesurfcrossing-2013.jpg
Brunosroka-franceirelandkitesurfcrossing-2013.jpg (112.81 Kio) Consulté 5585 fois
Les projets.

FZ: La traversée de la Méditerranée, tu connais déjà la ville de départ (Marseille ? :)

BS: Effectivement cela risque d’être Marseille avec une arrivée sur Cartagène en Tunisie.

FZ: La traversée de l’Atlantique, est ce qu’il sera question d’un flotteur habitable?

BS: On en rediscutera plus tard, j’ai besoin de tester et d’évaluer mes idées en conditions réelles et La trans méditerranée sera le test.

FZ: Merci Bruno!

Bisoc pour lesFoilZ.com
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs

Avatar de l’utilisateur
Marc
Messages : 2620
Inscription : sam. 27 oct. 2012 13:42

Re: Interview express, Bruno Sroka kitesurfer au long cours

Message par Marc » mer. 25 sept. 2013 23:08

Super, une interview bien intéressante en plus on manquait bcp d'informations sur sa traversée.

Merci Bisoc et merci Bruno!

Bonne réussite dans tes projets, ça donne une autre dimension au kite, c'est génial.
Smart Wave 4,5m, North Neo 7m, boards surf & foil home made, foil Gong, 75 kgs.

Avatar de l’utilisateur
wicahpi shakowin
Messages : 4826
Inscription : ven. 14 sept. 2012 23:11

Re: Interview express, Bruno Sroka kitesurfer au long cours

Message par wicahpi shakowin » mer. 25 sept. 2013 23:44

Merci Stef !
Et merci à Bruno pour son concours participatif à FOILZ !
Je ferais bref .. et concis en 3 mots :
Top, top ... et top ! Image

Image



8-)
Image
http://popeyethewelder.com/archives/14673
It only hurts when you start pretending it doesn't.

bisoc
Messages : 1468
Inscription : lun. 20 août 2012 16:04

Re: Interview express, Bruno Sroka kitesurfer au long cours

Message par bisoc » jeu. 26 sept. 2013 07:02

bravo à stef pour la mise en page surtout :)
Sonic 18, Pulsion light 15, Compi 11, Wave SST 8/6/4 , Rally 4, HB 5'7/6'1, ketos foil

Répondre