skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Ici on roule

Modérateurs : boZZo, stef

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5310
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par balboxl » sam. 30 sept. 2017 19:57

J'allais réagir sur la viéo de cufboard (http://www.lesfoilz.com/phpBB3/viewtopi ... =21&t=3716), mais en fait, c'est bien plus général que ça...

Je trouve dingue que depuis 50 ans (depuis que le skate existe disons), les marques prônent toujours la même chose, à chaque nouveauté : "ça y est, on a reproduit le surf (ou snowboard) dans les rues"...

1-on a un peu l'impression qu'ils lavent plus blanc que blanc. A force de reproduire le surf sur bitume, ils devraient y être arrivés depuis le temps non? Pourquoi on se fait encore chier à mettre une combi et prendre des vagues dans la tronche alors?
2-leur but, c'est vraiment ça, juste reproduire le surf? Ils n'ont rien de mieux à proposer? Je serai bien plus tenté d'acheter un skate qui aurait été conçu pour avoir plus d'accroche, un rayon de carve plus constant, un amortissement, un retour d'efforts bien linéaire permettant de doser précisément et d'avoir des bonnes sensations, que sais-je...; plutôt qu'une board "ça y est les gars, le surf sur bitume est arrivé".

Je suis pas sûr d'à quoi ce soit dû.
-Plus de surfers que de skaters? -> Non, je pense qu'il y a plus de ventes de skate dans le monde.
-L'identité surf est plus forte? (Le surfer "brice de nice", qui définit un style de vie auquel l'on voudrait se raccrocher) -> La culture skate est forte aussi. Cela dit, c'est peut être un élément de réponse, le surfwear (boardshort, t-shirt quicksilver...) s'est plus vendu que les fringues de skate (la mode des van's a été courte).
-Le surf c'est mieux que le skate? -> Pas sûr, et pas sûr non plus que ça soit un argument à mettre en avant pour vendre... des skate!
-Une question de microcosme? Tel que je le sens, les marques de skate sont implantées dans des lieux bien particuliers (villes en bord de mer type los angeles,..), ou la population en âge de skater sont avant tout des surfers, auxquels on vend des skate pour quand il n'y a pas de vagues.

Si la raison est ce dernier argument, c'est bizarre que d'autres sports ne l'aient pas suivie. Le funboard n'a jamais dit que tu allais retrouver du surf ou du dériveur. L'industrie du kite n'a jamais communiqué que tu allais faire du snowboard, du funboard ou du surf. Non, tu snowkites, tu kite-surf (avec des ailes qui sur lesquelles on communique qu'elles se font oublier au surf certes, mais faut tout de même pas les oublier et vendre que tu kites!),...

J'en avais un peu discuté quand je bossais (stagiai) chez Flexboardz. "Notre" com' était alors plus axée sur des critères (adhérence, grand choix de rayons de virage) dus à des options techno (pneus, trucks inclinables) que sur des types de sensations ('feeling surf', ça veut dire quoi? longboard? skim?...).
La ballade urbaine n'était pas la cible prioritaire, le produit n'était d'ailleurs pas décliné pour (il aurait fallu des roues plus dures pour un meilleur roulement et des bras plus courts pour plus de réactivité, rayons de virage plus courts et moins de poids) donc on ne saura jamais si ce type de com' aurait pu mener au succès. Mon petit doigt me dit qu'actuellement, les marques de skate sont toutes sur le même credo ET se tirent une belle balle dans le pied (vendre un skate qui n'est pas un surf, en disant que tu vas surfer... :shock: ), et qu'une autre approche serait possible.

Bref, post d'humeur assez inutile, si ce n'est que je suis persuadé (mais je dois avoir un esprit trop étriqué par la technique) que les disciplines (le skate en particulier) évolueraient plus si on essayait de faire progresser certaines caractéristiques du matos (moins de poids, plus de raideur, plus de souplesse, moins de frottements dans les virages, etc etc) que si la com' s'enferrait à prôner la ressemblance avec une autre pratique (ici, le surf). Et comme en tant que pratiquant, je souhaite le progrès du matos...
Quand je fais du snowboard, je veux un truc qui carve avec un pop de fou, pas une merde qui soit vendu comme procurant les sensations du longboard. Car cette sensation de glisse planante et faire des virages tout doux, ce n'est pas une caractéristique du matos, mais des conditions. En gros, une super board pour de la piste gelée, quand y a de la poudre tu auras cette sensation surf. Par contre le contraire... :roll:
Quand je fais du kite, je veux un truc qui remonte au vent, puisse sauter haut, planer... Avec lequel je pourrai toujours kiter sur une vague si elle est là. Oui, au risque d'en choquer, je cherche à kiter sur (ou avec) une vague, pas à émuler le surf.
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
Le caisson
Messages : 5232
Inscription : mar. 28 août 2012 20:02

Re: skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par Le caisson » sam. 30 sept. 2017 21:27

balboxl a écrit :J'allais réagir sur la viéo de cufboard (http://www.lesfoilz.com/phpBB3/viewtopi ... =21&t=3716), mais en fait, c'est bien plus général que ça...

Je trouve dingue que depuis 50 ans (depuis que le skate existe disons), les marques prônent toujours la même chose, à chaque nouveauté : "ça y est, on a reproduit le surf (ou snowboard) dans les rues"...
ce n'est pas foncièrement vrai (mais pas tout à faux en ce qui concerne les 60's et les 70's) disons que fin 70's le skate s'émancipe de ses racines surf.

Les grandes marques de skate ne font pas de surfskate (ou une marque du groupe pour certaines comme yow par exemple)
balboxl a écrit :
1-on a un peu l'impression qu'ils lavent plus blanc que blanc. A force de reproduire le surf sur bitume, ils devraient y être arrivés depuis le temps non? Pourquoi on se fait encore chier à mettre une combi et prendre des vagues dans la tronche alors?
2-leur but, c'est vraiment ça, juste reproduire le surf? Ils n'ont rien de mieux à proposer? Je serai bien plus tenté d'acheter un skate qui aurait été conçu pour avoir plus d'accroche, un rayon de carve plus constant, un amortissement, un retour d'efforts bien linéaire permettant de doser précisément et d'avoir des bonnes sensations, que sais-je...; plutôt qu'une board "ça y est les gars, le surf sur bitume est arrivé". .
C'est l'idée recherché a reproduire le move au plus proche du surf.
Par contre la recherche de carve constant etc… existe dans l'univers du longboard (qui ne cherche pas a reproduire le surf)
balboxl a écrit : Je suis pas sûr d'à quoi ce soit dû.
-Plus de surfers que de skaters? -> Non, je pense qu'il y a plus de ventes de skate dans le monde.
-L'identité surf est plus forte? (Le surfer "brice de nice", qui définit un style de vie auquel l'on voudrait se raccrocher) -> La culture skate est forte aussi. Cela dit, c'est peut être un élément de réponse, le surfwear (boardshort, t-shirt quicksilver...) s'est plus vendu que les fringues de skate (la mode des van's a été courte).
-Le surf c'est mieux que le skate? -> Pas sûr, et pas sûr non plus que ça soit un argument à mettre en avant pour vendre... des skate!
-Une question de microcosme? Tel que je le sens, les marques de skate sont implantées dans des lieux bien particuliers (villes en bord de mer type los angeles,..), ou la population en âge de skater sont avant tout des surfers, auxquels on vend des skate pour quand il n'y a pas de vagues.

Si la raison est ce dernier argument, c'est bizarre que d'autres sports ne l'aient pas suivie. Le funboard n'a jamais dit que tu allais retrouver du surf ou du dériveur. L'industrie du kite n'a jamais communiqué que tu allais faire du snowboard, du funboard ou du surf. Non, tu snowkites, tu kite-surf (avec des ailes qui sur lesquelles on communique qu'elles se font oublier au surf certes, mais faut tout de même pas les oublier et vendre que tu kites!),...

J'en avais un peu discuté quand je bossais (stagiai) chez Flexboardz. "Notre" com' était alors plus axée sur des critères (adhérence, grand choix de rayons de virage) dus à des options techno (pneus, trucks inclinables) que sur des types de sensations ('feeling surf', ça veut dire quoi? longboard? skim?...).
La ballade urbaine n'était pas la cible prioritaire, le produit n'était d'ailleurs pas décliné pour (il aurait fallu des roues plus dures pour un meilleur roulement et des bras plus courts pour plus de réactivité, rayons de virage plus courts et moins de poids) donc on ne saura jamais si ce type de com' aurait pu mener au succès. Mon petit doigt me dit qu'actuellement, les marques de skate sont toutes sur le même credo ET se tirent une belle balle dans le pied (vendre un skate qui n'est pas un surf, en disant que tu vas surfer... :shock: ), et qu'une autre approche serait possible.…
Le surfskate est le cheneau manquant entre le longboard (ou on trouve plusieurs disciplines) et le skate (ou on trouve aussi plusieurs disciplines :-D ).

Il a public demandeur mais reste un marché de niche comme tu le dis (microcosme). Pour son développement futur je ne pense pas sur qu'il puisse toucher un public plus large (avis perso :-D )

C'est marrant quand j'ai vu la vidéo j'ai pensé au Flexboardz dans l'aspect "membre articulé !"

C'est le postulat qui détermine la recherche et la c'est de copier le move du surf on ne peut pas les attaquer pour ça :-D
balboxl a écrit : Bref, post d'humeur assez inutile, si ce n'est que je suis persuadé (mais je dois avoir un esprit trop étriqué par la technique) que les disciplines (le skate en particulier) évolueraient plus si on essayait de faire progresser certaines caractéristiques du matos (moins de poids, plus de raideur, plus de souplesse, moins de frottements dans les virages, etc etc) que si la com' s'enferrait à prôner la ressemblance avec une autre pratique (ici, le surf). Et comme en tant que pratiquant, je souhaite le progrès du matos...
Quand je fais du snowboard, je veux un truc qui carve avec un pop de fou, pas une merde qui soit vendu comme procurant les sensations du longboard. Car cette sensation de glisse planante et faire des virages tout doux, ce n'est pas une caractéristique du matos, mais des conditions. En gros, une super board pour de la piste gelée, quand y a de la poudre tu auras cette sensation surf. Par contre le contraire... :roll:
Quand je fais du kite, je veux un truc qui remonte au vent, puisse sauter haut, planer... Avec lequel je pourrai toujours kiter sur une vague si elle est là. Oui, au risque d'en choquer, je cherche à kiter sur (ou avec) une vague, pas à émuler le surf.
Je suis d'accord avec toi je ne recherche pas comme toi une "émulation" dans ma pratique "kitesque" qui par son côté 3D nous emmène à un vaste "skatepark".
Dernière modification par Le caisson le sam. 30 sept. 2017 22:00, modifié 1 fois.
Patins de hockey CCM - Skateboards 8"25 - Poolboard 9" - Oldschool 10 - Surf 5"11 et 6'1- bodyboards - surfkite 5"8 - wake surf (b.2015/D 2017) Revival 2018 - catch surf beater "Creature" - 3 boudins

Avatar de l’utilisateur
balboxl
Messages : 5310
Inscription : ven. 30 août 2013 18:59
Localisation : Port-St-Louis du Rhône

Re: skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par balboxl » sam. 30 sept. 2017 21:41

Oui, tu as raison, j'ai un peu trop assimilé le skate aux marques de surfskate...
58kg-FS So3 15+9, So2 6, Gx HydraV6 7
TT Kriss Custom Kookaboora, Foil Rupel F-1, Skim manta badshark 48, Snow Nobile Remi Meum 148, Mtb MBS 90
PL arc840, North fabio13 modifiée monopeau

Avatar de l’utilisateur
Le caisson
Messages : 5232
Inscription : mar. 28 août 2012 20:02

Re: skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par Le caisson » sam. 30 sept. 2017 22:28

Le surfskate n'est pas une évolution du skate mais l'exploration d'une zone délaissée !

(ce qu'est une finless par rapport à un shortboard dans le monde du surf)
Patins de hockey CCM - Skateboards 8"25 - Poolboard 9" - Oldschool 10 - Surf 5"11 et 6'1- bodyboards - surfkite 5"8 - wake surf (b.2015/D 2017) Revival 2018 - catch surf beater "Creature" - 3 boudins

alfalf
Messages : 173
Inscription : lun. 1 mai 2017 18:25

Re: skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par alfalf » dim. 1 oct. 2017 11:00

J ai casse un truck smoothstar au bout d un an puis j ai laissé tomber
Pour de la ballade comme je fais c est instable au push par contre ça monte les cotes sans push par rapport au pumpin c est plus dipensieux en énergie et moins rapide mais ça monte tout!
Pour les slides je sais pas a l époque je slidais pas. En park c est sympa mais je sais rien faire
Je pense des CX seraient adaptes a mon cas

Avatar de l’utilisateur
Le caisson
Messages : 5232
Inscription : mar. 28 août 2012 20:02

Re: skate et vieux mythe du surf sur bitume...

Message par Le caisson » dim. 1 oct. 2017 13:02

alfalf a écrit :J ai casse un truck smoothstar au bout d un an puis j ai laissé tomber
Pour de la ballade comme je fais c est instable au push par contre ça monte les cotes sans push par rapport au pumpin c est plus dipensieux en énergie et moins rapide mais ça monte tout!
Pour les slides je sais pas a l époque je slidais pas. En park c est sympa mais je sais rien faire
Je pense des CX seraient adaptes a mon cas
le surfskate est une pratique en soi, c'est pas un engin de ballade au "push" c'est carrément a chier …en descente c'est carrément dangereux, c'est pas très polyvalent. par contre leur grande force est sur la pompe sur plat, une prise de vitesse.

Pour les slide ça n'apporte rien de plus que des trucks classique ou invert uniquement sur le flat parce qu'ils pompent bien.
En park ils n'apportent rien voir au contraire ils limitent.

Les CX sont plus polyvalent (je les classe dans la famille des invert)
Patins de hockey CCM - Skateboards 8"25 - Poolboard 9" - Oldschool 10 - Surf 5"11 et 6'1- bodyboards - surfkite 5"8 - wake surf (b.2015/D 2017) Revival 2018 - catch surf beater "Creature" - 3 boudins

Répondre