Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Les interviews FZ

Modérateurs: boZZo, stef

Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar stef » Lun 10 Sep 2012 22:24

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous présenter en exclu un interview de Marc Blanc, pionnier du strapless. Le poète dans ses oeuvres:

io40x7awm4cdlfqoxcpn.jpg
io40x7awm4cdlfqoxcpn.jpg (143.47 Kio) Vu 1765 fois


LesFoilz (FZ): Bonjour Marc, tu es un des pionniers de la pratique strapless en kite. Quand as-tu commencé et qu'est-ce qui t'a poussé vers ce type de navigation?

Marc Blanc (MB): Ca fait plus de huit ans que je navigue strapless avec l'idée simple de départ de tester le surf de mon cousin. Et on s'y est mis avec un copain, Sylvain Maurin dit Momo, pour aller dans les vagues et faire de longues distances.


FZ: Tu enseignes la pratique strapless dans ton école de kite (Mistral Kite Passion localisée à Port Saint Louis du Rhône), quelles sont pour toi les bases à acquérir pour commencer? Quels sont les gestes techniques et manœuvres, qu'il faut selon toi, acquérir au début de cette pratique, que ce soit avec la planche ou en gestion de l’aile?


MB: J'enseigne effectivement le no strap dans mon école. Contrairement à ce que d'aucuns pensent, on peut débuter en kitesurf directement en strapless. Il suffit d'en avoir envie et d'avoir le matériel adapté. Il n'y a pas de grosse différence technique entre la navigation en twin tip et le surf ; il faut se sous:toiler, de bien naviguer aile basse et de waxer la planche correctement.

FZ: C’est intéressant ce que tu dis sur débuter sans straps. Il suffit vraiment d’en avoir envie ou il faut quand même une expérience dans les sports de glisse ?

MB: A part la position de la planche avec le nez plus au vent que pour un twin tip, le water start est assez facile avec un surf large avec du volume. Et, contrairement au TT, en surf tu capes très vite. De plus, avec une grosse planche, cela limite la vitesse et permet donc de mettre le débutant plus en confiance.

FZ: Quels apprentissages recommandes:tu ensuite pour la progression, pour avancer efficacement dans cette pratique ? Quelles sont les manœuvres à aborder, y en a:t:il que tu recommanderais en priorité?

MB: Pour progresser rapidement en surf, il faut s'obliger à tenter le maximum de jibes dans un sens ou dans l'autre pour avoir une navigation fluide. Quel que soit son niveau, on peut rapidement tenter tous les movs en fonction de ses envies, et goûter rapidement aux vagues. Un autre avantage du surf strapless, en étant sous:toilé (+ planche large avec du volume), permet de tenter des figures qu'on ne tenterait pas en twin tip, comme le downloop.

FZ: Pour t’avoir déjà vu navigué ou vu en vidéo, tu sous:toiles pas mal. Quelle est ta taille la plus petite ? C’est une aile standard ou tu dois utilisé un trainer car c’est dur de trouver dans cette taille ?

MB: Dans les vagues, sans straps, tu es obligé de te sous:toiler, En foil, c'est encore plus le cas, Mon aile principale est la bandit 5 en 5m2, avec laquelle je fais 70 % de mes navigations. En foil, maintenant je suis aussi en 2,5 m2 car avec une planche large tu sors rapidement de l'eau et, avec le progrès des foils, tu n'as plus besoin d'autant de puissance.

FZ: Parlons matériel. Qu’utilises tu comme planche et, de manière générale, quelles sont les caractéristiques que tu privilégies pour le strapless? Même question pour les ailes, je crois que tu es en F-One en ce moment, quels sont leurs attraits en strapless ?

MB: Aujourd'hui, toutes les marques proposent des surfs adaptés à la pratique du kitesurf. Le choix se fera bien sûr en fonction de son poids, de son niveau, de l'état du plan d'eau, et des figures qu'on souhaite réaliser.

Je navigue en FONE ; elles sont très bien pour la pratique du strapless. J'ai testé plusieurs marques d'aile. Il faut simplement privilégier les ailes maniables.

FZ: Tu n’avais pas une board toute noire à un moment ? Sans indiscrétion (ou plutôt oui !), c’était quoi ?

MB: Je navigue avec des f one bamboo depuis longtemps ( j'avais des proto plus d'un an avant leurs sorties). J'ai essayé beaucoup de surfs différents pour tout tester. La planche noire est un surf en 5'11 aviso creux en carbone.

FZ: Quel futur pour la pratique strapless ? On voit de plus en plus de pratiquants sans straps, tu penses que ça restera un phénomène de mode ?

MB: C'est ce que l'on se disait il y a 8 ans. Aujourd'hui, on voit l'inverse. Certaines marques proposent, dans leur gamme, autant de surfs que de twin tips. Je pense que le strapless prendra de plus en plus d'ampleur, car on a une réelle liberté de mouvement et on risque beaucoup moins de blessures (chevilles, genoux …).

Maintenant, je navigue de plus en plus en foil strapless, qui est une niche aujourd'hui, et qui procure encore plus de sensations, notamment dans les grosses vagues.

hof363e7xrkz7jqx63z.jpg
hof363e7xrkz7jqx63z.jpg (139.96 Kio) Vu 1765 fois


FZ: Tu donnes des cours de foil et les premiers cours sont exclusivement strapless, même pour ceux qui n’ont pas d’expérience sans les straps. Quel avantage y vois:tu ?

MB: Je laisse le choix. Sans straps, tu ne te fais pas mal.

FZ: Nous profitons de nos échanges sur le strapless pour te poser quelques questions sur les caissons. Tu utilises/a utilisé des caissons, des flysurfers speed 3, essentiellement en foil strapless je crois. Pourquoi avoir fait ce choix ?

MB: J'ai testé les speeds pour le light wind. Ce sont de bonnes voiles pour la pétole. Toutefois, elles ne sont pas maniables, donc pas adaptées pour moi au strapless.
Pratiquant souvent dans les vagues, je n'utilise que des ailes à boudins en surf et en foil no strap.

FZ: Que penses tu des caissons en vague? As:tu essayé les psycho 4 ou encore les nouvelles HQ ou Peter Lynn?

MB: Je n'ai pas réessayé d'autres ailes à caissons car, pour moi, le caisson n'est pas compatible avec la pratique du kitesurf dans les grosses vagues.

FZ: Stef ne fait pratiquement que du strapless en caissons (psycho 4) il faudra qu’on te passe des psycho 4 en petites tailles à l’occase ! D’ailleurs, sur ce point, on a discuté avec Laurent qui fait du foil sans straps et qui se posait la question d’une petite aile à caissons en tissu léger pour le redécollage dans le light – il nous a confié avoir du mal avec sa 8m à boudins (on l’a même vu galéré un peu avec son aile à l’eau). Tu ne penses pas que ça pourrait être pas mal ? Si on te trouve ça un jour, tu nous ferais un petit test pour avoir ton avis ?

MB: Je teste tout en planches et en ailes. Ça permet de me tenir au courant des évolutions du matériel de toutes les marques.

FZ: Je crois savoir que tu as fait un trip à Hawaii cet été. C’était la première fois ? Quels spots as:tu découvert? Beaucoup de pratique strapless là:bas ?

MB: J'y suis parti en février pour la deuxième fois. C'est le meilleur endroit pour la fréquence des vagues. Aucun jour sans vague et là:bas, elles sont vraiment puissantes. Et 30 jours de vent sur 31. Mon plus beau voyage avec ma femme et mon futur Léo.

FZ: Tu aurais quelques photos ?

nn81vnnznzrqqwcpq7g.jpg
nn81vnnznzrqqwcpq7g.jpg (114.11 Kio) Vu 1765 fois


fpax0qdtm6com94ipkn.jpg
fpax0qdtm6com94ipkn.jpg (18.12 Kio) Vu 1765 fois


tdxrbsiqtzavzq5wufz.jpg
tdxrbsiqtzavzq5wufz.jpg (128.9 Kio) Vu 1765 fois


Merci encore d’avoir pris le temps de nous répondre (et merci à Cathy pour son aide) et à bientôt sur l’eau.
Félicitation aux futurs parents!

Bozzo pour LesFoilz.com
Flysurfer speed 1 7m, speed 2 12m, psycho 4 4m, 6m et 10m DL, Concept Air protos 4.5, 6.5, 8.5 + quiver varié de surfs
Avatar de l’utilisateur
stef
Administrateur du site
 
Messages: 2000
Inscription: Lun 6 Aoû 2012 20:33

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar bisoc » Mar 11 Sep 2012 08:20

génial cette interview :)

ça me redonne envie de virer les straps de l'aska.

et de sous toiler, surtout pour l'aska qui est super large, mais no volume.
S3 21 12DLX, Rally 8/6, Aska, Skim North, GP Foil, mtb et autres 4 lignes.
bisoc
 
Messages: 964
Inscription: Lun 20 Aoû 2012 16:04

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar phil84 » Mar 11 Sep 2012 14:08

c'est lui qui ma appris le kite (stage)
mais quand a l'époque (2008) je lui ai demandé ce qu'il pensait des caisson, il me les avait fortement déconseiller ( ca re-décolle pas , trop puissant ....etc...) :shock:
mais quand on a la conviction intime que c'est bien, rien n'aurait pus m'empêcher de tomber du coté obscur de la force (du vent) :P
speed 3 dlx speed 4 8dlx aska démontable zone mako
freestyleshark
Avatar de l’utilisateur
phil84
 
Messages: 168
Inscription: Dim 19 Aoû 2012 08:51
Localisation: le jaï carteau et partout ou on peut

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar Catwovan » Mar 11 Sep 2012 16:23

La première photo est impressionnante!!! Magnifique! Je pensais que seul un chat pouvait défier la gravité ;)
C'est vrai que ça donne envie de s'y mettre :-D
Combinaison, masque, fouet(parfois)
Avatar de l’utilisateur
Catwovan
 
Messages: 4
Inscription: Mar 11 Sep 2012 13:36
Localisation: sur les toits, dans les arbres toujours au sec et en hauteur...

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar voodoo13 » Mar 11 Sep 2012 17:19

Bonne idée ça l'interview de la star locale !
Pauvre boZZo, obligé de payer l'apéro :-D

A l'okaze fais-lui essayer ta S3 sur son gros foil, peut-être changera-t-il d'avis ?

Sinon le surf noir Aviso, ah 'tain que c'était beau !
Il me semble que Slingshot avait fait une série limitée de leurs boards chez Aviso non ?
Speed 3 DLX 12m / Helix 10 et 8m / Matata Kite 5.2 / Et aussi: surfs, funboards, bodyboard, Sealion...
(82kg à sec...)
Avatar de l’utilisateur
voodoo13
 
Messages: 1274
Inscription: Sam 18 Aoû 2012 17:51

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar boZZo » Mar 11 Sep 2012 17:40

bisoc a écrit:génial cette interview :)

ça me redonne envie de virer les straps de l'aska.

et de sous toiler, surtout pour l'aska qui est super large, mais no volume.

Avec l'Aska ou avec une Door, naviguer en 6 dans 20/250nds c'est top, zéro danger et la puissance est suffisante.

phil84 a écrit:c'est lui qui ma appris le kite (stage)
mais quand a l'époque (2008) je lui ai demandé ce qu'il pensait des caisson, il me les avait fortement déconseiller ( ca re-décolle pas , trop puissant ....etc...) :shock:
mais quand on a la conviction intime que c'est bien, rien n'aurait pus m'empêcher de tomber du coté obscur de la force (du vent) :P

Tops les cours avec M. Blanc, très pédagogue, j'ai pris 2 heures de foil et c'était franchement bien. On l'aura compris M. Blanc n'est pas trop pro-caissons, mais il faudrait lui faire essayer une P4 pour qu'il puisse nous en parler.

Catwovan a écrit:La première photo est impressionnante!!! Magnifique! Je pensais que seul un chat pouvait défier la gravité ;)
C'est vrai que ça donne envie de s'y mettre :-D

Bon, toi tu es un peu étrange, pas encore assez de posts pour te cerner :-D :-D :-D
Tu veux donc faire du strapless sans te mouiller :?

voodoo13 a écrit:Bonne idée ça l'interview de la star locale !
Pauvre boZZo, obligé de payer l'apéro :-D

A l'okaze fais-lui essayer ta S3 sur son gros foil, peut-être changera-t-il d'avis ?

Sinon le surf noir Aviso, ah 'tain que c'était beau !
Il me semble que Slingshot avait fait une série limitée de leurs boards chez Aviso non ?


Tu te rends compte de ce que je suis obligé de faire :roll: Je suis heureux que M. Blanc se soit prêté au jeu avec ses journées chargées du moment. Stef m'a donné un bon coup de main ;)
Il connaît nos S3, il avait la 19 et la 15 je crois donc il sait de quoi il parle, peut-être que la 12 pourrait lui faire changer d'avis.
Pour l' Aviso, c'est vrai que le Celeritas était beau
S3 19+12-Helix 8+6-Cult 4.5-Bolt 3-Spleene Zone V1-V2-Skim Newave-SweetPotato 5.4.
Avatar de l’utilisateur
boZZo
 
Messages: 3193
Inscription: Lun 6 Aoû 2012 23:15
Localisation: Marseille, Le Jaï, Cavaou, Napo

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar wicahpi shakowin » Sam 29 Sep 2012 00:59

Il est évident que le strapless à de l'avenir et qu'il n'est pas qu'un phénomène de mode.
Il est tellement plus ludique. Il permet plus de liberté, pour encore plus de sensations. On peut bouger les pieds, changer ses appuis selon la vague; se permettre des figures nouvelles, plus difficilement réalisables straprées, etc ...

Comment dire .. en comparant avec ce qui ne l'est pas : c'est comme quand le snowboard est sorti au début des années 80( merci Thierry Donard, nuit de la glisse 1984); et bien comparé au monoski ( où on était bridé au niveau des genoux) ce fut une révolution au niveau de la liberté de mouvement (la ceinture scapulaire prenait le relais).
Bon j'ai peut-être exagéré mon exemple (mais j'espère que vous aurez compris ce que je veux dire).


Merci pour ce beau sujet.
Image
http://popeyethewelder.com/archives/14673
It only hurts when you start pretending it doesn't.
Avatar de l’utilisateur
wicahpi shakowin
 
Messages: 4786
Inscription: Ven 14 Sep 2012 23:11

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar Marc » Mar 30 Juil 2013 22:36

Fluidité, technicité et impression de douceur:

http://www.taaroa-kitefoil.com/blog/38- ... marc-blanc

phpBB [video]
Avatar de l’utilisateur
Marc
 
Messages: 1350
Inscription: Sam 27 Oct 2012 13:42
Localisation: A l'ouest

Re: Interview de Marc Blanc, pionnier du strapless

Messagepar wicahpi shakowin » Mer 31 Juil 2013 23:54

Marc a écrit:Fluidité, technicité et impression de douceur:

http://www.taaroa-kitefoil.com/blog/38- ... marc-blanc

phpBB [video]

Belle !
Image
http://popeyethewelder.com/archives/14673
It only hurts when you start pretending it doesn't.
Avatar de l’utilisateur
wicahpi shakowin
 
Messages: 4786
Inscription: Ven 14 Sep 2012 23:11


Retourner vers Le micro d'argent

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

x